Les expériences d'une Yogini

Wim Hof, l’homme de glace

Il y a quelques années, j’ai pris la résolution d’aller découvrir une chose nouvelle par mois. Je suis passée du skateboard au chou romanesco. Ce mois-ci, après plusieurs mois d’hésitation, je me suis prêtée au jeu de Wim Hof, l’homme de glace.

En plus d’être un superman qui peut rester des heures dans la glace, il a développé une technique de respiration assez spéciale qui ferait des merveilles. Je vous avoue que le côté respiration m’a tout de suite séduit. Plus que les bains de glace, frileuse comme je suis.

Qui est Wim Hof ?

Wim Hof, l'homme de glace ou apprendre à respirer et à méditer pour résister à des conditions extrêmes

Wim Hof, c’est lui. Sur cette photo, on dirait un mec qui vient de se jeter dans la poudreuse après avoir dévalé une piste de ski. Mais il est un petit peu plus que ça. C’est un mec qui a battu des records comme celui de l’apnée sous glace ou bien encore, il a réalisé un semi-marathon pieds nus en Finlande.

Autodidacte, il a utilisé ses ressentis pour développer sa propre méthode pour générer de la chaleur dans des conditions extrêmes où n’importe lequel d’entre nous aurait perdu ses doigts. Selon lui, tout le monde en est capable et il s’agit « seulement » de méditation et de respiration.

Envoyé Spécial a fait un petit reportage et vous en raconte un peu plus sur le phénomène.

Mon expérience du bain de glace

J’ai rencontré Jérôme Boulenger au détour du parc des Tuileries après un cours de yoga. Avocat de formation, Jérôme est aussi professeur de yoga à Paris et il passe son temps sur ses mains la tête à l’envers. À côté, il s’est formé pour être instructeur Wim Hof.

J’ai mis du temps à me laisser convaincre par le truc. Cela venait principalement de ma peur du froid. Je n’aime pas avoir froid, je suis tout le temps emmitouflée sous 1000 couches et je dors avec 3 couettes. Bref, le froid et moi, c’est une équation qui ne fonctionne pas. Pourtant la veille de l’atelier, je me suis dit pourquoi pas!

Je vous avoue qu’au réveil et en voyant le temps automnal parisien, je n’avais qu’une envie, c’était de rester couchée! Quelques stations de métro plus tard et me voilà arrivée.

Les respirations

Nous sommes un petit groupe 7 personnes. Il nous explique tout d’abord les techniques de respirations et les bénéfices. C’est parti pour 6 cycles respiratoires qui me font un peu tourner la tête. Je ressens déjà les bénéfices du travail respiratoire que l’on vient d’effectuer. Je sens que ma concentration et que mes sens sont amplifiés. Qui aurait pu croire que cet outil que nous utilisons tous les jours d’une autre manière peut avoir des impacts aussi fort sur le corps ? Je me sens dans un autre monde, à l’écoute complète de ce qui se passe dans mon corps et tout autour.

Le bain de glace

L’heure du bain a sonné. Bizarrement, je ne me sens pas plus anxieuse que ça. Bien entendu, je pense que c’est dû au travail de respiration qui a été fait en amont. Je regarde le congélateur (oui, parce-que le bain se prend dans un congélateur). Je me concentre et sous le rythme de tambour, je décide de mettre un premier pied dans une eau à 1 degré. Le froid m’envahi, je garde la concentration au maximum pour m’assoir dans l’eau. Ça pique. Pendant le bain, Jérôme te parle et est totalement connecté avec toi. Il te guide pour amené de la douceur et de la sérénité dans le congélateur.

Bain de glace

Après un peu plus de 4 minutes qui passent à la vitesse d’un éclair, il me demande de sortir. Honnêtement, j’aurais pu y rester un peu plus longtemps. J’ai mis un peu de temps à glisser mes mains dans l’eau parce-qu’on m’avait dit que c’était la partie du corps qui est la plus sensible au froid. Le travail ne s’arrête pas là, parce-que maintenant, il faut que le corps se réchauffe. Évidemment, le corps a besoin d’un peu de temps pour remonter la température. J’ai d’ailleurs trouvé ça intéressant de ressentir la chaleur montée dans tous mes membres.

Les bénéfices

Parce que oui, il y a des bénéfices qui vont au delà de la folie ! Le premier qui me vient en tête est la concentration. Être à l’écoute de mon corps et être totalement connectée à lui m’a permis de ne pas relâcher la concentration du début à la fin. Finalement, j’ai aussi pu tester mon mental. C’est aussi un superbe outil pour lutter contre le stress. Après avoir pris un bain de glace, je vous promets qu’on oublie beaucoup de ses problèmes.

Ensuite, au niveau physique, c’est un vrai boost du système immunitaire. Le corps est poussé dans ses limites et doit donc se défendre. Un super moyen pour se détoxiquer aussi. Et puis, je suis ressortie du bain avec une peau super ferme (quand même !). Ça fait aussi quelques semaines aussi que je me traîne une blessure à l’ischio jambier et avec le contact du froid, je ne l’ai presque plus senti, comme anesthésié. Le lendemain, je ne sentais presque plus la douleur.

Pour conclure, je ne suis pas une wonder woman, tout le monde peut le faire, et finalement, je me demande si le froid ce n’est pas que dans la tête ! Bon, la première chose que j’ai faite en rentrant à la maison c’est un thé et mettre mes chaussons bien chauds.

Je n’ai pas voulu rentrer dans la théorie et la technique dans cette article mais n’hésitez pas à rendre visite à Jérôme, il saura mieux vous éclairer que moi ! Profitez bien de l’hiver et du froid !

© Sothy Yogini

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *